Vous envisagez de poser des panneaux solaires sur votre toiture ? Vous vous demandez sûrement quelles sont les conditions pour rentabiliser au mieux un tel investissement en énergies renouvelables. Vous avez raison, car une installation photovoltaïque ne convertit pas tout le rayonnement solaire en électricité. Le rendement d’un panneau solaire varie en effet en fonction de nombreux critères. Voici tout de suite ce que vous devez savoir pour choisir votre parc énergétique en tout état de cause !  

Quels facteurs interviennent dans le rendement d’un panneau solaire ?

Selon les panneaux, le rendement photovoltaïque oscille entre 6 % et 20 %. Il se définit par le rapport entre la production d’électricité et la puissance du rayonnement solaire.  

Ainsi, la synthèse énergétique des cellules solaires dépend en priorité de l’ensoleillement quotidien de votre région. Pour information, elle oscille entre 800 à 1000 Kwh/Kwc au Nord à 1400 Kwh/Kwc dans le Sud de la France.

Outre cela, votre installation solaire est aussi soumise à de nombreuses variables telles que : 

  • l’orientation de votre maison ;
  • l’inclinaison du toit ;
  • la température de vos panneaux ;
  • la distance de raccordement entre vos plaques solaires et l’onduleur ;
  • les zones d’ombrages issues d’obstacles plus ou moins lointains.
panneaux solaire dans un jardin

Rassurez-vous, votre installateur est à même de vous aiguiller sur tous ces paramètres. 

Voyons plus précisément le rendement en électricité solaire pour chaque type de panneau photovoltaïque.  

Quels panneaux photovoltaïques ont le meilleur bénéfice ? 

Parmi le vaste choix de panneaux solaires qui s’offre à vous, le monocristallin, réalisé en silicium pur, reste la star des toitures. Pour information, son rendement oscille entre 16 % et 24 %. Certains monocristallins affichent la mention back contact, ce qui signifie “contact arrière”. Comme son nom l’indique, les cellules solaires sont, dans ce cas là, connectées sur l’arrière de la plaque. De ce fait, la surface avant du panneau allouée à la production est encore plus grande. Ce procédé est donc d’une efficacité redoutable pour optimiser le rendement.

Panneau solaire polycristallin
Le panneau polycristallin se reconnait à sa couleur bleuté

Le panneau polycristallin, quant à lui, a aussi fait ses preuves. Il est moins onéreux et pourtant de plus grand gabarit.

Alors, comment faire votre choix ? 

Outre le prix, sachez qu’entre un panneau polycristallin et panneau monocristallin de même puissance nominale, la seule différence est la taille.

Ainsi, si vous avez une petite superficie à couvrir, il paraît plus pertinent de poser des monocristallins. Ces derniers sont plus petits et donc parfaits pour les petites toitures. En prime, leurs cellules solaires sont plus performantes. Une telle installation vous garantit donc une excellente production de courant alternatif, même sur une surface étroite. 

À l’inverse, si vous avez un grand espace à couvrir, le polycristallin reste une bonne option. En effet, un tel panneau reste performant, tout en étant moins coûteux. Un tel ensemble de cellules solaires photovoltaïques génère, par conséquent, une production d’énergie solaire de qualité.

Le rendement d’un panneau solaire est fonction de plusieurs paramètres. Le choix des panneaux photovoltaïques influe, bien sûr, sur la performance de votre installation. Si vous n’êtes pas limité en termes de surface, il peut être opportun de poser des modules polycristallins. Ils sont, qui plus est, peu chers. Toutefois, le monocristallin reste la valeur sûre à privilégier. Avec un tel module, vous êtes effectivement certain que votre installation photovoltaïque génère un maximum d’électricité.